Hello, 

Please enjoy this translated version of my first few chapters.  A big thank you to Florian Cadwe Avril for getting this translation together!

Enjoy! :)

***************************************************************************

La Cour des Ténèbres

 

            Le prince fit un rictus au fond de la salle du trône. Les courtisans et les sangsues avares de la cour faisaient leur plaidoyer à la Reine des Ténèbres. Chaque jour, chaque année, chaque millénaire était exactement pareil. Devant leurs réclamations pour accéder à plus de pouvoir ou leur mielleuse vantardise pour avoir capturé un peu plus d'âmes, le Prince essaya de ressentir de la colère, du mépris voir de la haine, mais il ne ressentit que de l’ennui.

            Dans n'importe quelle autre réalité, ils auraient été des dieux, des seigneurs démons ou des empereurs des esprits. Dans cette bulle d’espace temps, exilés, ils étaient absolument pathétiques! Les membres de la Cour des Ténèbres se battaient tels des chiots à la tétée pour les miettes de pouvoir que la Reine distribuait! Bien que vivant lui aussi à sa merci, le Prince savait que cela n’allait plus durer longtemps. Car aujourd'hui débute le plan. Aujourd'hui il envoie le premier Terrien sur The Land. Aujourd'hui il sera un pas plus proche de la sortie de cette éternelle prison! L’univers avait, il y a longtemps, exilé tous les membres des Cours des Ténèbres et des Lumières dans cette bulle de réalité. Afin de s’assurer que personne ne s’échapperait, l’Univers avait scellé leur prison avec une serrure magique qui ne rouillerait jamais et ne pourrait être crochetée. Un monde entier avait été formé à partir de toutes les sortes de magies, petites et grandes, trouvables dans la création. Un monde simplement appelé “The Land”. Depuis sa création et malgré des pouvoirs inimaginables, aucun membre des deux Cours n’avait pu s'échapper de la bulle dimensionnelle.

            Sortant de ses pensées, le Prince fit un hochement de tête au Grand Vizir, qui lui répondit de même. Le Vizir paraissait bossu, mais sa véritable forme était inconnue. Personne ne l’avait jamais vu sans ses robes sombres qui couvraient l'intégralité de son corps. Le Vizir était son allié le plus proche et un des rares Exilés plus vieux que le Prince. Ils n'étaient cependant pas amis. Il n’y a aucun ami dans la Cour des Ténèbres.

            Le Vizir avait convaincu le Prince que si les évasions avaient échoués jusqu'alors c'était qu’elles se faisaient à de trop petites échelles. Pourquoi essayer de s'échapper d’une prison parfaite? Au lieu de ça, s'ils pouvaient détruire la serrure, la bulle dimensionnelle qui les retenait exploserait, et ils seraient tous libres. Encore plus important, le Prince serait libre. La conclusion était simple, The Land devait être détruite. Mais la question était, comment y arriver? C’est là que le Vizir lui apprit l’existence de la Terre.

            La Terre était un monde presque dénué de magie. Les Terriens n’avaient pas de dieux leur disant se qu'ils devaient faire ou ne pas faire. Cela avait créé une population commettant des atrocités aussi ignobles que celles du plus atroce résident de la Cour des Ténèbres. Ce qui rendait la Terre unique, cependant, était que tous les humains y naissaient avec une petite Chaos Seed dans leur âme.

            Pendant des millénaires, le Prince a observé ces sauvages peuplant la terre. Il a vu leurs civilisations émerger et s'effondrer. Si une seule constante était vraie, c'est que lorsqu'assez de Terriens humains étaient au même endroit, la destruction arrivait inévitablement. Le Chaos en eux rendait la conclusion inévitable. Les Terriens avaient déjà failli détruire leur planète à maintes reprises! Alors si assez d’humains pouvaient être amenés sur The Land, toutes ces Chaos Seed pourraient le détruire! Et il serait libre!

            Cela laissait juste un problème: comment en amener assez pour réaliser son plan? Car malgré sa puissance, le Prince ne pouvait les forcer à venir. Malheureusement, tous les êtres de l’Univers ont un libre arbitre. Les Terriens devaient choisir de venir surThe Land. Le Prince avait bien ramassé quelques âmes par-ci par-là. Il y avait toujours des mortels assez bêtes pour échanger leur étincelle d'immortalité contre une richesse matérielle ou du pouvoir. Mais il n’en avait pas assez! Il avait besoin de millions de Chaos Seed dans The Land, pour causer fracas et destruction. Comment en convaincre autant? Aucune réponse ne vint. Alors il observa et attendit.

            Finalement, les habitants de la Terre ont trouvé leur propre magie nommée la Science. Leur foi en la Science a remplacé leurs anciennes croyances qui les mettaient en garde d’êtres comme le Prince. Cette foi en la science a même causé une remise en question sur l’existence de l’âme! Le Prince ne pouvait s’empêcher de rire alors que paradoxalement le nombre d’âmes qu’il capturait de ce monde augmentait. Qui n'échangerait pas richesse et pouvoir contre quelque chose qu’il pensait ne pas exister?

            De plus en plus d'humains souhaitaient s'échapper de leur banale existence, ils trouvèrent alors de nombreuses échappatoires. Des substances pour embrumer leurs esprits, des guerres, des suicides et d'autres joyeusetés. Le Prince se mit à adorer regarder toutes les atrocités tourmentant la petite planète bleue. Ils ne mirent que quelques siècles après la découverte de l'électricité pour développer des jeux pour se distraire de leur existence futile. Peu après arriva la création de la Réalité Virtuelle. Ces mondes virtuels offrirent à des millions d'humains l'échappatoire qu'ils désiraient de tout cœur et, sans le savoir, de toute leur âme.

            Voilà la clef, lui expliqua un jour le Vizir. Pourquoi essayer de convaincre ces humains de vendre leur âme, quand ils demandent déjà une nouvelle vie? Pourquoi ne pas leur donner ce qu'ils veulent? Ce fut facile pour le Prince de faire créer par un de ces agents un monde virtuel basé sur The Land. Avec ses conseils, ce jeu devint le plus populaire et le plus insidieux sur Terre. Des millions depersonnes jouaient chaque jour! Elles devinrent chamane orc, aussi puissant que le comptable le contrôlant était faible dans la “vraie vie”, ou l'elfette sexy qui recevait enfin l'attention tant désirée qu'elle ne recevait plus en tant que femme au foyer vieillissante.

            Quant au pénible libre arbitre, TOUS les joueurs acceptèrent de venir à The Land de leur plein gré. Ils signaient leurs noms au pied du contrat quand ils commençaient le jeu. Après tout, pensa le Prince en souriant, qui prend le temps de lire les petits caractères?


***********************************************************************************

PROLOGUE

Terre, Amérique du nord, 2037

 

            “Sur la tête de ma mère, Silk! Si tu te fais attraper sur le chemin juste en essayent de voler du loot pourri, je te cloue les bourses sur un poteau et te botte le cul jusqu'à ce que tu en aies fait trois fois le tour!”

            “Calme, Crush! Mon Dieu! Comment trouves-tu des trucs pareils?!” Silk reposa le lampadaire en or qu’il avait ramassé, entendit les rires sur le tchat du groupe. “Je m’en occupe!”

            Le reste du groupe regardait depuis des buissons situés à une centaine de mètres, quasi invisibles dans la nuit. Ils n’auraient dû rien pouvoir voir, mais Jewel avait lancé le sort Vision Partagée afin qu’ils voient à travers les yeux de Silk.

            “ Non je ne me calme pas!” répondit Crush. “tu vas faire foirer le coup du siècle!”

            “Il n'a pas tort, Silk” répondit Loki. “ Ça nous a pris une éternité pour d'abord trouver ce château, puis avancer à travers les marécages, avant de passer enfin à travers les défenses du château pour que tu ais une ouverture pour rentrer! Personne sur les forums n’a entendu parler de ce Château de la transition! Le loot à l'intérieur contient probablement des artefacts!”

          “Okay, okay patron! Je m’en occupe.” Tout en parlant Silk baissa les yeux afin que ses quatre camarades aient une belle vision de lui se frottant son entrejambe virtuel.

            “T’es vraiment un con, Silk!” soupira Daliah.

            Des rires étouffés se firent entendre sur le tchat du groupe alors que Silk descendait les escaliers “C’est pas ce que tu disais l’autre s-” La fin de la phrase ne fût entendu par personne alors que Daliah envoyait une impulsion psychique à travers la connexion magique. C’était l’équivalent mental de se cogner l’orteil sur un coin de meuble en pleine nuit sur le chemin des toilettes, peu dérangeant mais très énervant et douloureux.
            “Arrête, Silk!” cria Loki “ et toi aussi Daliah! Je déteste quand tu fais ça!” Le reste du groupe acquiesa en fusillant Daliah du regard, qui eut la politesse de baisser les yeux. Silk, quant à lui, arrêta de bavarder et continua à avancer dans le couloir sombre. Il n’y avait ni torches ni autres sources de lumière, et sans sa sous compétence Sens de La Chauve-Souris, que tous les voleurs obtenaient au doux niveau cent trente, il se cognerait dans les murs. Par chance leur groupe était dans le top 100 de The Land, donc aucun d’entre eux n’était un noob.

            Ce qui était vraiment bizarre c'était l'absence complète de monstres et de PNJ (Personnage Non Joueur) dans le château. Les terres aux alentours étaient remplies de créatures de haut niveau et de terrains difficiles. Jewel a mis un jour entier pour creuser un trou dans les protections autour du château, consumant des centaines de potions de mana. Cela voulait dire que le dôme de protection du château avait une quantité incroyable de PV (Points de Vie)! Et le trou n'a tenu que quelques secondes avant de se refermer. Silk avait réussi à se faufiler à travers mais personne n'avait réussi à le suivre. S'il rencontrait un problème, il était cuit!

            Il n'avait pour le moment rencontré aucune résistance. Il ne trouvait à cet étage aucun piège dissimulé, aucun labyrinthe, et aucun ennemi! On dirait que l'univers l'invitait à rentrer! Avec un peu de chance cela durera jusqu'à la chambre au trésor! Il adorerait de l'équipement d'un niveau artefact, comme ces Gants de la Caresse des Ténèbres que ce gamin chinois avait trouvé dans les profondeurs d'un labyrinthe dissimulé! Sacré veinard!

            Alors qu'il descendait son cinquième escalier en colimaçon, une lumière verte apparut en bas, et tout le groupe retint son souffle. Des mois de travail allaient porter leurs fruits! Il entra dans une chambre ronde et tout le monde vit la source de cette lumière étrange: un portail d'obsidienne. Au centre de l'arche se trouvait un cristal de Darmouth qui pulsait une sorte d'énergie magique. L'observer était comme plonger le regard au coeur d'un océan sombre et profond au coeur d'une tempête. Devant le portail se trouvait un piédestal avec une empreinte de mains et dans le reste de la pièce... rien d'autre!

            «C'est une putain de blague? Où est le loot?» vociféra Crush. Le reste du groupe restait silencieux, mais partageait sa déception.

            «Peut-être qu'il était au sommet?» s'exclama Jewel plein d'espoir «Probablement à la fin d'un autre corridor?»

            «Bon je fais quoi ici?» demanda Silk «Je mets ma main dessus? Une petite danse peut-être?»

            «Chante-lui une sérénade» Loki proposa

            « Et tu auras peut-être un peu d'action ce soir» fini Crush, couvrant des rires étouffés sur le tchat

            « Uhhh, je propose que tu le touches » répondit une voix

            « C'était toi Deliah? Je ne sais pas pourquoi je pense toujours que tu es intelligente vu que tu joues un mago! Je fais quoi Loki?» répondit Silk exaspéré.

            «Euuh... touche le » répondit Loki

            «C'est ce qu'elle a dit hier soir!» s'incrusta Crush avec une voix graveleuse

            «Merci, oh cher chef impitoyable! Tu es aussi utile qu'une capote en gruyère... et bien joué, Crush» Les rire continuèrent sur le tchat.

            Il se prépara à toucher le piédestal. Il espérait sincèrement qu'il n'y aurait aucune douleur. Même si le jeu la diminuait, une brûlure mineure ou un choc électrique pouvait ruiner une matinée. Cependant ils n'avaient pas fait tout ça pour rien! Silk plaça sa main sur l'empreinte.

            « Êtes-vous l'ambassadeur de votre peuple? » Une voix grave tonitrua, semblant venir de partout à la fois. En même temps la seule porte de la salle se referma.

            Se mettant immédiatement en position de combat et dégainant ses deux dagues, Silk observa les alentours. Il n'y avait aucune cachette, mais des ennemis pouvaient utiliser des compétences de camouflages ou d'invisibilité. Pourtant son Talent Vue Véritable avait été monté au maximum il y a quarante niveaux, et aucun joueur ou PNJ n'avait pu se cacher de lui depuis très longtemps. Pensant qu'il s'agissait d'un script, il se tourna vers le tchat, mais personne ne répondait à ses interrogations. Haussant les épaules, il répondit:

            «Mhhhhhhh, ouais.»

            La voix continua alors «Poursuivez-vous une vie d'aventures et de danger, d'amour et de trahisons, de pouvoir et de merveilles?»

            «Oui» le mots sorti avec plus de conviction. Il s'imaginait déjà les montagnes de loot légendaire qu'ils allaient récupérer.

            «Serez-vous parmi les premiers à transcender, préparant la voie aux suivants?»

            «Putain ouais! » s'exclama Silk levant les poings en l'air

            Un silence lourd fut la seule réponse. Après de longues secondes, il réalisa que seul un voyageur du temps asiatique venant de sauver une pom-pom girl pouvait réussir cette pose. Avant qu'il puisse baisser les bras, il entendit une autre voix. Celle-ci était beaucoup plus aiguë et dit «Triplement confirmé et entendu»

            Sa vision se troubla et...

*************************************************************************************

 

Chapitre 1- Jour 1 - 21 Sanren, 15368 ABG

 

            James couvrit ses yeux pour se protéger du soleil qui semblait déterminé à enfoncer des pics à glace … naan, je vaux mieux que ça … des tisonniers? Ouais, ça sonne mieux, pensa-t-il encore endormi. Oui! Des tisonniers enfoncés dans les yeux juste parce qu'il faisait une grasse matinée! C’est samedi, non? Il avait du mal à se souvenir de la nuit précédente. Tendant le bras, il essaya de ramener les couvertures au-dessus de sa tête, sauf qu’il ne trouva rien. D’ailleurs, alors que ses mains s’affairaient sur ce qu’il pensait être son matelas, tout semblait assez… herbeux. En plus son oreiller n’était pas... moelleux. D’ailleurs, il sentait plutôt comme une grosse pierre qui lui brisait les épaules!

            Montrant autant de bravoure que lors d’un assaut sur une horde de géants, ou pour parler à une super canon assise dans un bar, il ouvrit les yeux et regarda autour de lui. Il remarqua qu’il se trouvait dans une petite vallée remplie de fleurs sauvages et colorées. Dans son dos, une large barrière rocheuse et au-delà, le début des versants des montagnes. Il y avait aussi devant lui des arbres hauts et majestueux formant l’autre extrémité de la vallée. L’odeur des pins se mélangeait à l’odeur des fleurs. Divers petits gazouillis d'oiseaux pouvaient être entendus. La mousse poussant sur les arbres était d’un vert clinquant, et un étang clair comme de l'eau de roche se trouvait entre James et la barrière rocheuse. Il s'agissait du cadre le plus magnifique et serein qu’il n'ait jamais vu. Cela fit remonter en lui son lien avec la terre et toute la tranquillité qu’il n'avait jamais ressenti. Il s’exprima donc en conséquence.

            “C’est quoi ce délire!”

            Il se releva aussi vite que possible, ce qui n’aida pas son mal de crâne qui s'enflamma avec le mouvement un peu trop brusque. Regardant à ses pieds, il fit rapidement le lien entre la pierre lisse sur laquelle était posée sa tête et la bosse douloureuse qu’il sentit en essayant de se recoiffer. Alors qu’il observait les alentours, James fut interrompu par une voix grave et résignée venant de derrière lui.

            “Enfin tu t’réveilles! C’est pas trop tôt!”

            Tournant la tête, plus lentement cette fois, il vit la petite silhouette d’un diablotin battant nonchalamment des ailes, pour se maintenir à un mètre du sol! Il avait la peau grise et poussiéreuse et dans son dos, des ailes noires comme la nuit. Son corps ressemblait à un humanoïde, mais seulement de 30 centimètres de haut. James le regardait fasciné. Les modules de Réalité Augmentée n’avaient jamais montré une créature aussi réaliste et unique auparavant. Se levant, il s'approcha, examinant la créature avec les yeux écarquillés d’excitation jusqu'à ce qu’il ne soit plus qu'à quelques centimètres. Il était fasciné! Fascination qui disparut très vite grâce à un joli coup de pied dans l’œil.

            “Ahh, sale petit…” James essaya promptement d'écraser la créature avec sa main droite tout en protégeant son œil blessé de la main gauche. Mais celle-ci, sans aucun effort évita les coups et leva les yeux en soupirant de désespoir.

            “Bon!” réponditla créature. “J'suis là pour t’aider, et même si je n’l’étais pas, il faudrait bien plus qu’un pauvre noob pour me dégommer. Maintenant, si tu veux pas d 'moi, j'peux toujours partir.” Il fit demi-tour tout en parlant et pris de l’altitude en quelques battements d'ailes.

            “Non, attends!” répondit James vivement. “Je veux juste savoir ce qui se passe. La dernière chose dont je me souviens, c'était que j’étais dans un château, puis il y a eu une grande lumière, et maintenant je suis ici. Et qui tu traites de noob?” demanda-t-il un peu indigné.

            Ignorant sa question, le diablotin lui fit face de nouveau et le regarda un moment en silence. Il semblait presque défier James de l’insulter à nouveau. Après un hochement de tête pour lui-même (ou elle-même?), il continua de parler.

            “Okay le noob, tu es à The Land. Tu ne joues PLUS à un jeu. Un peu plus lentement cette fois. Tu... n'es … PAS… dans… un… jeu! Ton esprit et ton âme ont été transportés ici et placés dans ce corps. Mouline un peu là-dessus. Si tu regardes autour de toi, tu verras que tu es dans une petite vallée. Cette vallée est un refuge, tu n'y risques rien, mais dès que tu en sors tu peux mourir. Si tu meurs, tu reviens ici, sauf si tu trouves un autre lieu sûr ou une ville où tu veux ressusciter. La bonne nouvelle c'est que personne ne peut trouver cet endroit. Même si quelqu'un le trouvait, les enchantements de ce lieu devraient les empêcher de rentrer sauf si tu leur autorises l'accès.”

            James s’apprêta à répondre, mais stoppa net lorsque que le diablotin leva sa main.

            “Ça ira beaucoup plus vite si tu ne fais qu'écouter. Un être infiniment plus fort, et je pense infiniment plus intelligent que toi, m’a payé beaucoup plus que tu ne le vaux pour te parler. Crois-moi, des millions d'autres noob Seeds n’auront pas cette opportunité, alors écoute. Je disais donc, un être supérieur t’a amené ici. Avant que tu ne le demandes, non, je ne sais pas qui c'est. Je suis juste là pour te donner quelques bases sur ce monde afin que tu ne deviennes pas de la fiente de troll après cinq minutes.”

            “The Land est plus grand que le monde d'où tu viens. Tu es un des premiers de ton espèce à avoir été amené ici, et tu as eu assez de chance pour arriver dans cette petite vallée bien sûre. Apparemment l’endroit où la plupart d’entre vous arriverez est aléatoire. Pour certains ce sera des villages ou des grandes villes, pour d’autres des forêts ou des montagnes, et certains mourront immédiatement en tombant dans l’océan. En même temps, ça intéresse qui? Tu es arrivé dans la Forêt de Nadria, dans la Péninsule Fluviale. Tu te souviens de quelque chose sur cet endroit?”

            “Ouais, c’est près du Royaume d'Yves. C’est sensé être un endroit avec un nombre hallucinant de micro rivières qui quadrillent le secteur. De ce que je sais, le patch pour y aller n’est pas encore sorti par contre.”

          “Enfin! T’es pas complètement idiot,” répondit le diablotin. “The Land n’est pas exactement comme le jeu dont tu te souviens. Ton personnage non plus d’ailleurs. Petite démonstration,” le diablotin claqua des doigts et une guêpe de la taille d’un poing apparut. Il regarda James et dit simplement “Attaque!”

            La guêpe fonça immédiatement vers James, dard étendu et le corps prêt à l’attaque. James roula rapidement sur le côté, sentant l’insecte frôler son oreille. Il essaya d’activer la capacité Camouflage de son précédent personnage Silk. La guêpe, ayant raté sa cible, fit immédiatement demi-tour et se prépara pour un deuxième passage. Il semblait évident que James était toujours bien visible. Cette fois-ci il n’eu pas le temps d’esquiver et la guêpe piqua son biceps gauche. Une douleur invraisemblable traversa son corps alors qu’il essayait d’éloigner la guêpe.

            La douleur était la plus insupportable qu’il n'a jamais ressentie! Mais que ce passe-t-il bon sang? Les régulateurs de douleurs sont présents pour que RIEN ne fasse aussi mal, encore moins la piqûre d’une guêpe sous stéroïdes! Il attrapa un caillou de sa main droite, activa son buff d’attaque Visée Juste, et lança. Le caillou vola vers la guêpe, qui esquiva facilement et finit sa course dans les buissons. C’est impossible! Avec son niveau dans la compétence, il y a moins de 1% de chance qu’un projectile rate sa cible quand Visée Juste est actif!

            N’ayant aucune conscience de l’injustice de la situation, la guêpe revient à l’attaque et le piqua à nouveau sur l’autre bras. La souffrance le submergea de nouveau, il remarqua alors une tête de mort verte en bas à droite de son champ de vision. Incapable de combattre la guêpe sans le contrôle de ses bras, il tomba à la renverse et remarqua une barre horizontale rouge à moitié vide en haut à gauche de son champ de vision. Lorsqu’il tombait, la guêpe retira son dard de son bras et vola vers sa tête. Il ferma les yeux s'apprêtant à recevoir le dard empoisonné en plein visage.

            Mais rien ne se passa. Il ouvrit doucement un œil et vit la guêpe virevoltant autour du diablotin qui le regardait avec ennui.

            “Bon, qu’a-t-on appris?” demanda le diablotin en insistant sur le dernier mot.

            “Mais Bordel!” cria James

            “J'espère que tu as appris un peu plus que ça,” répliqua le diablotin avec sarcasme.

            “Pourquoi aucune de mes compétences et aucune de mes actions n'ont réussies? Et pourquoi ça fait si mal? Pourquoi ça fait encore mal?! Et pourquoi ça a fait si mal?!?” Sa voix devenait de plus en plus forte et tremblotante après chaque interrogation.

            “Je t’ai déjà dit, le noob, tu n'es pas ton personnage. Je te l’ai dit deux fois! Tu n'es pas un voleur niveau cent soixante sept. Ces classes n’existent pas de la même manière ici que dans le jeu. Cela demande beaucoup d’efforts pour obtenir une Profession, et tu es extrêmement loin de ce niveau. Mais ne t'inquiète pas de ça maintenant. Pour le moment tu n’es qu’un pécore avec deux dards de guêpes dans les bras qui bave sur du lichen. Tu as été envoyé de ton monde sur The Land. Tu es vraiment là! Pas… ton…Personnage. Vérifie ta feuille de perso.”

            “Comment?” demanda James. Il le nierait jusqu'à son dernier souffle, mais sa voix se teintait maintenant de larmes.

            “Penses-y juste”, répondit simplement le diablotin.

            Reléguant la douleur dans ses bras au second plan, James se concentra sur son désir de voir sa feuille de personnage. Soudainement un rectangle translucide remplit sa vision.

            S’imaginant que la fenêtre disparaissait, il se concentra de nouveau sur le diablotin qui repris la parole.

            “Bon, t'as donc compris maintenant que t'es grosso modo une pétasse de base?”

            “Pardon?” James était convaincu d’avoir mal entendu. Les piqûres de guêpes étaient humiliantes, mais là c'en était trop!

            “On m’a choisi pour venir te parler car j’ai étudié ton monde d’origine. Ça veut dire qu'il y a un tout petit peu plus de chances qu’un singe comme toi comprenne quelque chose quand un être supérieur comme moi daigne lui adresser la parole. Maintenant que ma guêpe a fait de toi sa pétasse et que tes stats sont pitoyables, ipso facto la comparaison précédente, tu as des questions?”

            James ne put que fixer le diablotin la bouche grande ouverte, les bras ballants, rempli d'incompréhension.

            “Boooooon, tu pourras examiner tes stats en détail plus tard. Tu connais la différence entre capacités et talents?”

            Hochant la tête devant l’attitude ridicule du diablotin, James répondit “Les talents sont les capacités qui t'ont été données ou avec lesquelles tu es né, les compétences sont celles que tu apprends. Mais je ne sais pas ce que sont les marques.”

            “C’est logique, elles n’ont pas été mises en place dans le jeu auquel tu es habitué. Les marques apparaissent comme des petits tatouages sur ton corps. Elles peuvent représenter une allégeance ou une augmentation drastique de capacité. On m’a raconté qu'elles peuvent aussi représenter des inclinaisons religieuses, mais comme il n’y a pas de dieux dans The Land, personne ne sait vraiment. À l’heure actuelle, toutes ces catégories doivent être vide, non?”

            James examina ses deux talents un peu plus attentivement.

 

Illimité - Vous pouvez progresser vers n'importe quel niveau de n'importe quelle compétence, avec une affinité de 100%

Don Des langues - Vous pouvez parler et comprendre n'importe quelle langue une fois que vous l'avez côtoyée. Vous ne pouvez pas parler à des formes de vie inférieures ou à des êtres supérieurs.

 

            Il rapporta ces informations au diablotin qui prit un air surpris. Celui-ci lança un sort, gigotant ses mains et murmurant une incantation. Une aura bleue entoura sa main un instant avant de disparaître.

            “C’est pour ça qu’il s'intéresse autant à toi,” murmura le diablotin. Il regarda James et continua “Don des langues s’explique tout seul. Tu peux comprendre les humanoïdes et autres créatures douées de conscience, mais pas les animaux ou les êtres supérieurs tels que moi. Par exemple,  shi rine ka’ frine parul cha. As-tu compris quelque chose?”

            “Non” répondit-il “Ça veut dire quoi?”

            “Ne t'inquiète pas pour ça” le diablotin s'esclaffa. “Ton Talent avec les langues va être certainement très utile. Il semble même s’appliquer à la compréhension écrite, contrairement à des sorts ou des capacités similaires. Mais ce qui est vraiment passionnant est ton autre talent. Je vais parler doucement et avec des mots simples pour que tu comprennes. Toute créature naît avec des prédispositions à être forte dans certains domaines et faibles dans d’autres. Tu peux être un danseur-né, et avoir 80% de chances d'augmenter ton niveau en t'entrainant. Tu peux aussi être naturellement maladroit et avoir seulement 10% de chance de progresser en tant que pickpocket. Dans ce cas, tu aurais certainement un faible niveau en tant que pickpocket peu importe ton entraînement. Mais apparemment, ton talent te permettrait que quoique tu apprennes, tu pourrais progresser sans limite. Un jour tu pourrais être extrêmement puissant.” dit-il doucement “Je garderai secret ce talent si j'étais toi. Beaucoup te supprimeraient de peur de ce que tu pourrais devenir.”

            “J’ai été très bien payé pour te conseiller. Fais-moi confiance quand je te dis que tu as de la chance de m’avoir. L’univers est vaste et je n'ai pas grand-chose à craindre d’un simple humain. En plus, pour un immortel comme moi, si on ne peut pas me faire confiance pour accomplir un travail, je n’en aurais plus.”

            “C’est pas faux,” toussa James. Il essayait encore de respirer à travers la douleur, mais il devenait difficile de se concentrer sur la conversation.

            “Maintenant je devine à tes grimaces de douleur que tu as réalisé que ton niveau de vie ne se régénère pas. Une vie basse veut dire plus de douleur,  plus de vie veut dire la mort, bien sûr. Un mana faible fait que tu auras du mal à réfléchir et une endurance basse te rendra faible et lent. Le mana et l’endurance se régénèrent avec le temps, mais pour la vie, il te faut un long repos ou une magie de soin. En tant que Chaos Seed, tu te soigneras plus vite que d’autres, tes blessures se referment en plusieurs heures au lieu de plusieurs jours, mais ça prendra toujours du temps sans aide. C’est pourquoi…” le diablotin fit un geste avec sa main et des ombres s'étirèrent jusqu'à toucher les bras de James, soulageant enfin la terrible douleur.

            James put immédiatement mieux respirer, et sa barre de vie rouge augmenta. “Merci énormément!” cria-t-il de soulagement . Je suis visiblement complètement perdu ici et malgré le coup en traître du début, j'apprécie ton aide. Quel est ton nom que je puisse t’appeler correctement?”

            Le diablotin sourit sincèrement pour la première fois. “Tu peux m’appeler Xuetrix. Ce n’est bien sûr pas mon vrai nom. Tu ne dois jamais donner ton vrai nom car avec certaines connaissances ou capacités cela peut permettre à d’autres de te contrôler. Maintenant que j't’ai dit ça, comment veux-tu que l’on t’appelle?”

            Un écran transparent apparut encore une fois devant ses yeux. Il y était simplement inscrit “Nom:” ,suivi d’un curseur clignotant.

            James réfléchit un moment, content du conseil. Son personnage de Silk lui avait bien servi, mais si Xuetrix disait vrai alors sa puissance augmentera exponentiellement. S'il était effectivement dans un nouveau monde, il planifiait de devenir aussi puissant que possible et de laisser un impact. La terre tremblerait sous ses pieds, ses accomplissements ne pourront être mesurés que par…
            “Mon nom est Richter.”

            James sourit et regarda Xuetrix.

            “Mon nom est Richter.”

 

CHAPITRE 2 -– JOUR 1 – Sanren 21, 15,368 ABG

 

            “Qu'est-ce qu'un Chaos Seed?” demanda Richter, précédemment connu comme l'humain nommé James, en regardant sa race sur sa feuille de perso.

“C'est le type d'humain que tu es. Je ne suis en fait pas sûr de ce ça veut dire exactement, alors tu devras le découvrir par toi-même. Tous ceux qui viennent de ton monde sont des Chaos Seed d'après mes informations. Ça peut être une info à garder pour toi. Ça ne sonne pas très licorne et bisounours, et les locaux pourraient mal le prendre.” répondit le diablotin. Richter ne put qu'approuver.

“Très bien, Richter. Il est l'heure de se séparer. Mon dernier conseil est que même si tu dois avancer aussi vite que possible, souviens-toi toujours que le niveau ne fait pas tout. Après tout, un lapin niveau 100 ne pourra jamais tuer une wyverne niveau 1. La façon dont on applique sa force amène la victoire, pas la force brute. REFLECHIS! Apprends tout ce que tu peux, et fait attention à la façon dont tu traites les gens que tu rencontres. Les actions d'aujourd'hui influencent les résultats de demain.

            “Merci, Xuetrix. Je t'en dois une!” dit Richter en tendant la main.

            “Quoi?” Xuetrix le regarda, confus

            “J'ai dit que je t'en devais une.”

            “Vraiment?”

            ”Oui” soupira Richter, exaspéré

            “Triplement confirmé et entendu” le diablotin sourit diaboliquement

            Une notification apparut dans le champ de vision de Richter

 

Vous avez accepté de rendre un service à Xuetrix. Un échec aura pour conséquence une baisse de niveau de popularité avec tous les contacts ainsi que d'autres conséquences. Souvenez-vous, vos paroles comptent!

Le temps que le message disparaisse, le diablotin s'était envolé. Richter eut à peine le temps de voir le grand sourire sur le visage de Xuetrix avant qu'il ne claque des doigts et disparaisse dans une odeur de souffre

“Je dois vraiment apprendre à me taire” Richter soupira à voix haute

“Profite de mes cadeaux, Richter “ la voix de Xuetrix résonna “J'aime avoir des amis puissants, surtout quand ils me doivent quelque chose. Mouah ah ah!!”

Quatre objets heurtèrent le sol. Les ramassants, Richter reçut de nouvelles notifications:

 

Vous avez reçu: Arc court simple. Dégâts 5-7. Durabilité 15/15. Rareté: Commun. Qualité: Moyenne. Poids: 3.1 kg

Vous avez reçu: Carquois de flèches simples. Quantité x10. Durabilité 2/2. Rareté: Commun. Qualité: Moyenne. Poids: 1.1 kg.

Vous avez reçu: Anneau Mineur de Soin. Soigne 34 PV au porteur. Rechargement: 10 minutes. Peut être utilisé 2 fois par jour. Durabilité 8/8. Rareté: Moyenne. Qualité: Bonne. Poids: 0.1 kg.

Vous avez reçu: Couteau émoussé en bronze. Dégâts 1-3. Durabilité 20/20. Rareté: Commun. Qualité: Moyenne. Poids: 0.4 kg

 

Mettant l'anneau à son doigt et le carquois à l'épaule, il prêta enfin attention à ses habits. Il portait une tunique sans manches et un pantalon en toile grossière et rêche marron. À ses pieds étaient des mocassins en cuir rêches. Il aurait pu être en couverture d'un magazine de mode vu que le look “paysan” était à la mode. La seule chose qu'il lui manquait... Ouaip! Richter devait absolument être la première personne à inventer le caleçon dans ce monde. Il devait aussi trouver du coton.

Il prit le temps d'examiner la vallée. La mare d'eau claire était entourée de fleurs multicolores. Une rangée d'arbres cachait la vallée de l'extérieur, créant une alcove cachée. Marchant jusqu'à la mare il regarda les plantes, mais ne pouvait en identifier aucune. Les herbes étaient toujours utiles quel que soit le jeu, il essaya donc de les cueillir.

 

Vous avez ramassé une plante inconnue. Dû à un niveau d'Herboristerie insuffisant  vous avez détruit la plante. Vous pouvez peut-être utiliser ce qui en reste pour vous excuser auprès de votre mère.

 

Secouant la tête, Richter se demanda qui pouvait bien écrire ces messages. Ne voyant rien d'utile, il se prépara à sortir de la vallée, mais la soif l'arrêta. Allant vers la mare d'eau cristalline, il s'arrêta quand il vit son reflet à la surface. Un visage humain le regardait. Son expression était pleine de curiosité et de gentillesse. Il avait une peau marron claire, des yeux noisette et ses cheveux étaient courts avec une coupe en balai brosse. Cela ressemblait à son ancien visage, mais plus fin et sage. Un visage avec lequel il pouvait vivre.

Il s'agenouilla pour prendre un peu d'eau dans ses mains, mais hésita. Devait-il boire ça? Chaque chose ici avait un sens. Était-ce la Mare de l'Éternelle Diarrhée? Il avait cependant très soif, et boire d'une source inconnue était toujours risqué.

Il prit une grande inspiration et goûta l'eau dans ses mains.

 

Vous avez bu de l'Eau de Clarté. Vous pouvez désormais planifier mieux que quiconque. L'expérience est accrue de 25% pendant les prochaines vingt-quatre heures.

 

            Genial! C'est parti!

            Très satisfait de son point de chute (atterrir dans un océan ou un volcan aurait probablement été moins joyeux), Richter sorti de la vallée et entra dans sa nouvelle vie.

En sortant, il ressentit de petits frissons. Après une dizaine de mètres, il se retourna et ne vit qu'une longue rangée d'arbres à côté d'une falaise. Personne ne trouverait la vallée sans son aide. Pour une raison inconnue, savoir que son point de chute dans ce monde était caché de tous lui amena un sentiment de sécurité. Il réalisa que le retrouver risquait d'être un problème plus tard. Perdre l'accès à cette source de clarté serait un choix idiot d'une proportion épique. Il prit une demi-heure pour rouler différents rochers près de lui. Ils semblaient être banals séparément mais une vue d'ensemble traçait une ligne vers la vallée.

La forêt semblait ancienne. Les arbres étaient gigantesques, hauts de centaines de mètres. Il y avait de l'espace entre les larges troncs, mais le sol était jonché de branches mortes et de feuilles desséchées. L'air était saturé de piaillements d'oiseaux qui remplissaient les branches au-dessus de lui. La lumière du jour passait à travers les feuilles, mais la canopée était assez épaisse pour ne pas savoir la direction du soleil. Continuant d'avancer, il commença à chasser, car il avait un peu faim. Après quelques minutes, il entendit un bruissement devant lui.

Se déplaçant lentement il observa un renfoncement dans le sol forestier. Un renard était en train de creuser parmi les feuilles, cherchant un encas. Il banda son arc, faisant attention à ne pas faire de bruit. Il prit une inspiration, visa et tira! La flèche vola à travers les airs et perça le renard au flanc. Il poussa un cri aigu et essaya de s'enfuir. Richter arma rapidement une autre flèche et relâcha. Il le rata d'au moins un mètre!

Il courut après le renard avant que celui-ci ne puisse quitter le renfoncement dans lequel il se cachait. Par chance, le renard avait du mal à courir avec une flèche dans le flanc. Avant qu'il ne puisse s'échapper, Richter eut le temps de lui sauter dessus et d'enfoncer sa dague dans son flanc.

 

Félicitations! Vous avez appris la compétence: Tir à l'arc. Tuez vos ennemis à distance. “Ne regarde pas mon arc à moins que tu ne veuilles une flèche dans l'oeil!”

Félicitations! Vous avez appris la compétence Lames courtes.Ma lame de fait peut-être que huit centimètres, mais je te promets que tu vas la sentir.”

Renard roux (Nv 1) est mort. Vous avez reçu 10 (base 8) point d'expérience

 

Les notifications étaient translucides et remplissaient un tiers de son champ de vision. Elles disparurent en une pensée et il regarda le renard. Le tuer avait été plus réel que n'importe quoi d'autre dans le jeu. Le sang était encore chaud et collant sur ses mains alors qu'il abaissait le couteau. Il avait remué et soupiré avant de mourir. La mort de cette petite créature avait rendu la situation plus réelle que quoi que ce soit d'autre. Regardant son ennemi vaincu, le sang coulant sur le sol, devant cette vie éteinte à jamais, quelque chose monta en lui. Il essaya de s'en empêcher, mais il ne put se retenir et commença à chanter “What does the fox say? Ba ring ring ring ba ring ba ring ring!”

Rigolant tout seul, il récupéra sa flèche, puis attrapa le renard par la queue. Il continua d'avancer. Pendant les quelques heures suivantes, il marcha à travers la forêt en tuant un grand nombre de ses habitants. Des renards, lapins, écureuils, et même un petit blaireau succomba à son arc et son couteau. Il les amassa jusqu'à que....

 

BING!

Vous avez atteint le niveau 2! Par votre dévouement, vous vous frayez votre propre chemin. Les Chaos Seed ont le droit à 6 points à distribuer dans leurs caractéristiques au lieu de 4. Vous avez aussi une augmentation d'expérience de 25% dans la compétence de votre choix! Brisez vos ennemis, honorez vos alliés, VIVEZ!

 

            Pas mal pas mal! Vu que sa compétence la plus utile pour le moment était Tir à l'Arc, il ajouta ses 25% à celle-ci et fut récompensé par un autre écran.

 

Félicitations! Vous avez atteint le niveau 2 dans la compétence Tir à l'Arc. +2% de bonus à la visée. +2% de bonus aux dégâts.

 

Jolie journée de travail!

Ce faisant, il ramassa tout le gibier de la journée et se dirigea vers sa vallée pour un repos bien mérité!

 

******************************************************************************************

Thank you for reading!  You can buy Book 1 by clicking the link below!

Hello again!

This is Aleron Kong, the author.  I hope you enjoyed this snippet of The Land, Founding.  I want to thank Florian Cadwe Avril again for making this translation a reality.  

I have no plans on fully translating my work at this time, but this is my contact information.  I would love to hear from you!

Cheers!

Website: www.LitRPG.com
Amazon Author Page: amazon.com/author/www.litrpg.com
Patreon: www.patreon.com/AleronKong
Forum: tinyurl.com/AleronForum
Newsletter: eepurl.com/cns1UH
Blog: https://www.litrpg.com/litrpgblog/
Youtube: http://www.youtube.com/c/LitRPG
Street Team: tinyurl.com/LitRPGStreetTeam

The Land: Founding is now on AUDIO, you can check out free samples below! You can buy it on Amazon. Just click here: https://tinyurl.com/Book1Audio

https://www.youtube.com/watch?v=BAF7vybpq7Q